Aller au contenu principal

L'ancienne carrière d'Évieux

La carrière d’Évieux est nichée à flan de colline, un peu en dehors du centre d’Esneux. Un terrain aussi aride et nu qu’une ancienne carrière peut sembler inhospitalier, mais c’est sans compter la recolonisation par une flore et une faune très riche ainsi que près de 40 ans de travaux divers de la part de naturalistes passionnés.

La carrière en détail

Un site  à flanc de colline et à fleur de roche

La réserve naturelle d’Évieux est composée de deux versants schisteux en forte pente recolonisés par la végétation et bordés en contrebas par l’ancien mur de la carrière. Au pied du versant sud, une profonde cavité s’ouvre dans la falaise (ancien lieu d’exploitation), inaccessible en raison du fort risque d’éboulement.

Dans les divers paliers de la carrière sont creusées une cinquantaine de mares artificielles où divers batraciens se reproduisent avec succès. Dans les nombreux pierriers de la réserve: le Lézard des murailles, l’Orvet fragile, la Couleuvre à collier et la Coronelle lisse.

 

D’une carrière exploitée à un écrin de biodiversité

  • Début du XVIIIe siècle => 1945 : Exploitation de la carrière par la commune et ensuite par des particuliers moyennant redevance
  • 1945 : arrêt de l’exploitation après la guerre

 

  • 1982 : acquisition de la carrière par le couple Brialmont Marcel - Pirson Monique auprès de la commune de Neupré
  • 1982 => 1996 : aménagement du site par M. Brialmont, creusement à la main de 49 mares artificielles de tailles variables
  • 1996 : donation de la propriété à l’asbl Natagora par le couple Brialmont-Pirson qui reste gestionnaire et jouis de l’usufruit
  • 2010 => nos jours : renoncement aux droits du couple sur la carrière, gestion entièrement laissée aux volontaires de Natagora

 

Un site à voir, mais pas sans supervision...

Étant donné la nature très escarpée du site et sa dangerosité, la réserve n’est pas d’accès libre. De plus, il est gardé par la conservatrice principale, Aurélie Cloesen, qui habite l’ancien bâtiment de fonction de la carrière.

Chaque année, deux chantiers de gestion sont organisés : le curage des mares artificielles (en février-mars) et le débroussaillage aux abords des mares et sur les pierriers (fin août). Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !

Des visites guidées peuvent être organisées moyennant contact préalable avec un des deux conservateurs de la réserve (voir ci-dessous).

 

La réserve en images

Gestionnaire : Aurélie Cloesen

Co-gestionnaire : Serge Tiquet

 

Nous contacter

Soutenez Natagora

La nature vous attend

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Et bénéficiez de tous nos avantages membres ainsi que de réductions auprès de nos partenaires.
Vous aimez la nature ? Aidez-la !

DEVENEZ MEMBREREJOIGNEZ-NOUS

Faites un don

Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration.

JE PARTICIPE